Le charme de Coldplay opère toujours


Encore un carton plein pour le concert de Coldplay à Bercy dont les places se sont arrachées en à peine trente minute. Crédits : Christopher Ramoné

Nouvel album et nouvelle tournée pour le groupe britannique Coldplay qui était jeudi dernier à Bercy devant plus de dix mille spectateurs. Deux journalistes du Cercle de l’Info y étaient. Impressions et compte-rendu.

Se connecter dès 9 heures un vendredi de septembre sur un site de billetterie bien connu, attendre trois longs mois, faire le pied de grue devant Bercy dans le froid hivernal de décembre, puis dans la chaleur étouffante du Palais Omnisports, écouter l’inconnue Emeli Sandé assurer une première partie soul devant un public manquant de répondant… pour enfin se voir récompensés par les monstres sacrés de la pop anglaise et mondiale venus conquérir la scène parisienne et les cœurs des 17 000 spectateurs présents ce jeudi 14 décembre.

Bien que fans de la première heure au Cercle de l’Info, nous étions plutôt dans l’expectative. Le dernier album de Coldplay, intitulé Mylo Xyloto, n’a pas atteint le niveau de leurs précédents albums. Chris Martin avait pourtant annoncé un retour aux sources, à une forme de simplicité, après la pop surproduite, bien que véritablement réjouissante, de Viva la Vida. Raté. Mylo Xyloto use et abuse de rouages musicaux grand public, loin, bien loin de leurs poétiques refrains de Parachutes ou encore X & Y. Preuve en est la chanson Princess of China réalisée avec la reine de la vacuité musicale, Rihanna. Ainsi que les récents propos de Chris Martin au magazine musical britannique NME censés justifier leur tournant musical : « Je pense que Kayne West est en train de modifier notre façon d’écouter de la musique »

Mais à Bercy, Coldplay n’a pas déçu. Tout d’abord les chansons de leur nouvel album se révèlent être de parfaits petits bijoux scéniques et la cohabitation avec leurs anciens tubes, plus aboutis, tels que Yellow ou Fix You, se fait parfaitement. Ensuite, et surtout, Chris Martin et ses acolytes ont livré un spectacle à couper le souffle. Des énormes ballons de baudruche lâchés sur la fosse, des confettis de toutes les couleurs virevoltants au dessus du groupe et du public, des jeux de lumière au rythme des mélodies et des bracelets verts, roses, bleus, rouges ou blancs clignotant sur commande… le public est ressorti de Bercy avec des étoiles plein les yeux.


Alors certes Coldplay n’est plus ce qu’il était et semble se pervertir aux délices du marketing musical. Certes, d’aucuns n’approuvent cette nouvelle mue multi-colore façon Mika. Toujours est-il que Coldplay réussi encore plaire. Que ce soit un plaisir coupable ou assumé. Et des chansons telles que Paradise ou Charlie Brown, d’abord décevantes à la première écoute, prennent tout leur sens au contact du public et sous la fougue du groupe sur scène. Et c’est une fois rentré chez nous que nous ré-écoutons Mylo Xyloto sous un nouveau jour.

Elodie Corvée

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :