Longue aventure pour un court métrage

A 28 ans, Dominique Rocher est le lauréat des Audi Talent Awards 2011 pour son court-métrage « La Vitesse du Passé ». Le film de 15 minutes raconte l’histoire d’un couple séparé par le temps après un accident. L’homme reste figé dans l’instant alors que sa femme vieillit à ses cotés. Après la diffusion du 18 au 22 décembre sur le site Audi, Dominique Rocher présente maintenant son court-métrage aux festivals du monde entier.

Dominique Rocher a de nouveau séduit le jury des Audi Talent Awards avec son court-métrage "La Vitesse du Passé". Crédits : kidclap

Comment avez-vous su allier les contraintes des consignes du concours à votre imagination?

Cette année il s’agissait de présenter un scénario à un jury et de défendre mon projet devant eux. Le thème imposé était la temporalité. J’avais déjà pensé longuement à un scénario où un couple est séparé par le temps. Elle continue de vieillir et lui reste toujours jeune. C’était tout à fait un hasard! Je me suis dit que ca correspondait bien à l’impératif donné. Et comme je connaissais bien mon scénario, j’ai su le défendre devant le jury.

Gagner un prix, est-ce indispensable pour un jeune réalisateur?

C’est en tout cas une aide considérable. Audi a plein de partenaires. Une fois mon scénario validé, ils m’ont donné les moyens de mettre mon film sur pied. J’ai bénéficié d’une excellent équipe. Les rôles principaux sont joués par Mélanie Thierry et Alban Lenoir. La musique a été composée par Etienne Forget, qui a le même âge que moi. Nous avons déjà travaillé ensemble pour plusieurs projets.

La diffusion sur le site Audi s’est terminée le 22 décembre. Que va-t-il advenir du film maintenant?

La prochaine étape pour « La vitesse du passé » est d’être vendu à une chaîne de télévision. Nous avons des accords qui sont en cours de signature avec Canal Plus, qui est le plus gros acheteur mondial de courts-métrages. En ce moment, nous sélectionnons aussi les festivals auxquels le film sera présenté. Berlin, New-York et Cannes sont trois candidatures certaines. Nous privilégions les festivals qui mènent aux Oscar. Sans être imbus de nous mêmes, nous visons simplement au plus haut, afin de faire au mieux.

Quel message souhaitez-vous faire passer avec ce court métrage?

Beaucoup de personnes m’ont dit que cela leur faisait penser à une métaphore du coma. Je pense que c’est beaucoup une réflexion sur le temps qui passe. Mes proches m’ont dit qu’ils me trouvaient un peu obsédé par ça. Je me dis que c’est très important de profiter du temps que l’on a.

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour cette histoire fantastique?

Pour ce court métrage je me suis inspiré de la poésie et de la science. Il y a eu en Suisse en 2007 la mise en marche d’un accélérateur de particules. A ce moment là, les horloges atomiques aux alentours se sont ralenties. Je me suis alors imaginé que le temps puisse séparer deux personnes. La femme est bloquée dans le temps qui attend son amoureux alors que pour lui cela ne dure que quelques secondes. On pourrait rapprocher cela du livre « Le Grand Secret de Barjavel », qui parle d’un virus qui rend les gens immortels. Mais à part ca, je m’inspire beaucoup de films fantastiques comme « The Eternal Sunshine Of The Spotless Mind » ou « Dans la Peau de John Malkovitch ».

Souhaitez-vous rester dans le monde des courts-métrages?

Non, à terme, je voudrais me lancer dans les longs-métrages. Mais cela n’est pas facile. Pour un jeune réalisateur, le but est de créer plusieurs courts-métrages. Après avoir écrit un scénario, il faut environ deux ans pour trouver des financements solides auprès de la région et du Centre National de la Cinématographie. Avec 80 000, on peut envisager de commencer à tourner. Après avoir fait quelques films de ce type, c’est un peu comme si on obtenait un passeport pour pouvoir faire de longs-métrages.

Coralie Lemke

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :