TedxConcorde 2012 ou la nouvelle plate-forme de la diversité

TedxConcorde est la déclinaison parisienne de Tedx, un événement américain annuel où sont présentées des « idées méritant d’être répandues ». Le 28 janvier 2012, à l’Espace Pierre Cardin (Paris VIIIème), « la diversité en soi » s’est fait entendre pendant quatre heures. Compte-rendu.

14h05 : les lumières s’éteignent. Un signal de bug Mac retentit. Un orchestre symphonique joue Beethoven. Sylvain Zimmer, co-organisateur, invite à faire connaissance avec le voisin. Ce sera « la diversité en soi ». Bienvenue au TedxConcorde, un après-midi animé par la journaliste Sonia Devillers, où sont présentées « ideas worth spreading » (« les idées méritant d’être répandues »).

Premier intervenant : Gilles Vernich, professeur de philo, tente de définir la diversité. Image des robots blancs de Star Wars. « Ce n’est pas ça en tout cas ». Rires.  « C’est des schizos, des SDF, des enfants, des voleurs ». Ce n’est pas en tout cas Apple et son slogan « Think different ». « Vous n’êtes pas vraiment différents, vous avez tous un iPhone dans la poche ». Rires jaunes.

Second intervenant : la journaliste de RFI Yasmine Chouaki,  qui raconte que sa mère Micheline a épousé, en pleine guerre d’Algérie, son père Tahar devenu Pierre. « Il faut que tu sois fière d’être algérienne Christine ». Depuis, elle s’appelle Yasmine. Troisième intervenante : Zahia Ziouani, chef d’orchestre, à qui il avait été promis que « les femmes ne dirigent pas ». Elle a continué sa route, et a créé son propre orchestre symphonique.

« Délit de code postal »

Quatrième intervenant : Hanou Bouakkaz, aveugle, arabe et adjoint à la démocratie locale et à la vie associative à la mairie de Paris, comme il l’a écrit dans un livre éponyme. Evoque sa scolarisation. « On était tous bigleux, on oubliait qu’on était arabes. » A été trader. Rêve de TedX qui « connecterait le cerveau et l’œil en wifi ». Sixième intervenant : Yazid Chir, créateur de Nos banlieues ont du talent pour résoudre le problème des jeunes diplômés « en délit de code postal ».

Huitième intervenant : Soumia Malinbaum, qui parle du racisme de patrons. « Je ne veux pas d’Arabes ». Alors elle rebaptise Nordine… Norbert. Il tient quatre jours avant d’avouer. Intermède SAV d’Omar et Fred, spécial diversité, Canal+ filmant les conférences. Dans l’espace « networking » (réseautage), Bernard de la Villardière se confie au Cercle : « Première fois que je viens et je trouve ça intéressant et bien préparé. J’aimerais être invité. A mon âge, j’ai la capacité de parler de tout ».

Retour au théâtre. Onze petits robots dansent en se désarticulant. Leur père, Bruno Maisonnier, présente Nao. Il le pousse par terre. Nao dit « Ouch » puis se relève tout seul. L’objectif : contrecarrer le vieillissement de la population avec une « espèce mécanique au service de l’homme ». Dixième intervenant : Serge Mouangue, franco-camerounais et designer. Il a créé le kimono africain. Saviez-vous d’ailleurs que tout kimono fait 13 mètres de long sur 38 centimètres de large ?

Les mouches, ces « éboueurs qui nous coûtent rien ».

Onzième intervenant : l’artiste JR. Envoyez lui une photo, il vous la retourne et vous la collez où vous voulez. En Tunisie, les affiches officielles de Ben Ali sont ainsi devenues des portraits d’inconnus. Douzième intervenant : Ousmane Sow, sculpteur, qui a saisi Victor Hugo ou Charles de Gaulle. Treizième intervenant : la chanteuse Lola Delon, qui ressemble plus à Fergie qu’à Alain.

Quatorzième intervenant : Edward Vendebaum ou la biodiversité. Saviez-vous que 70 % des médicaments viennent de molécules végétales ? Qu’une espèce sur deux aura disparu d’ici à la fin du XXIème siècle ? Que la science connaît 1,9 millions d’espèces, alors qu’il y en aurait 30 millions ? Que les mouches sont des « éboueurs qui nous coûtent rien ? ».

Quinzième intervenant : l’anthropologue Clair Michalon. «Oui l’Africain est le premier homme à entrer dans l’histoire ». Henri Guaino n’est pas dans la salle, l’attaque tombe à plat. 1427 : les premiers Roms et manouches arrivent en France, après avoir quitté l’Inde au IXème siècle. Le mot « manouche » vient en effet du sanskrit « homme libre ».

19h15 : le rideau tombe, l’après-midi est finie. Croisé au pot final : Romain, étudiant à l’Ecole Centrale de Lille, 22 ans, 2m10. La diversité n’a pas de limites…

César Armand

Suivez-nous sur Facebook et sur Twitter

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :